• Qu'est-ce qu'un tatouage ?

Le tatouage est un dessin décoratif ou symbolique réalisé en injectant de l'encre dans la peau. La technique du tatouage consiste à injecter l'encre sous la peau à l'aide d'aiguilles (ou d'objets pointus). L'encre est déposée sous la peau entre l'épiderme et le derme (entre 1 mm et 4 mm). Le tatouage peut être réalisé pour des raisons symboliques, religieuses ou esthétiques. Dans plusieurs civilisations, il est même considéré comme un rite de passage à cause de la douleur endurée lors de la réalisation du motif.

Il apparaît sous toutes les formes et sous tous les styles. Parmi les principaux on retrouve notamment : le tribal, le réaliste, le polynésien, le minimaliste, le water color, et pleins d’autres ! 

Parlons un peu étymologie : Le mot vient du tahitien "tatau", qui signifie marquer, dessiner ou frapper et dérive de l'expression. Le mot tattoo ; le mot sera francisé en « tatouage» apparaît à la fin du 18e siècle.

 

  • Et si on veut céder au tatouage sans pour autant être sûre de son choix ?

Le tatouage permanent n'est pas le seul recours pour se faire tatouer, il existe différentes autres sortes de tatouages !

 

Tatouages au henné

Les tatouages au henné sont faits avec du henné traditionnel ou du henné naturel, et non pas avec le henné noir qui est très dangereux pour la peau. L'utilisation traditionnelle pratiquée dans les pays du Maghreb est nommé henné ; en Inde et au Pakistan, elle est désignée sous le nom de mehndī.

 

Tatouages auto-collants

À l’origine des tatouages auto-collants, on connaît bien les tatouages Malabar ou autres, à seul but publicitaire. Ils peuvent être facilement enlevés à l'eau ou en les frottant et sont rarement de bonne qualité. 

Mais depuis quelques années on voit de plus en plus de tatouages éphémères auto-collants qui sont plutôt assez esthétiques.

 

Tatouages semi-permanents

Le tatouage semi-permanent est effectué comme les tatouages traditionnels mais l'encre est insérée seulement dans l'épiderme et s’élimine naturellement avec le renouvellement de la peau. De plus, des encres dites « biodégradables » peuvent être utilisées afin de faciliter l'élimination des pigments. Ce type de tatouage s'estompe au bout de trois à cinq ans minimum. Dans certains cas, il peut prendre beaucoup plus de temps à disparaître, ou même rester partiellement indélébile. Peu d'études scientifiques ont été faites à ce sujet mais il apparaît sur de nombreux sites et forums que ce genre de tatouages peut laisser des marques et des cicatrices permanentes. Il est donc conseillé de bien se renseigner auprès d'un dermatologue avant de faire un tel choix.

 

  • Un regret sur un tatouage ? 

Pas de panique ! Pour y remédier vous avez deux options : le faire recouvrir ou le retirer au laser chez un dermatologue.

Concernant le recouvrement

Le recouvrement implique nécessairement l'élargissement de la zone tatouée et les pigments renouvelés seront plus visibles qu'un tatouage ancien, qui a pu, avec le temps, s'estomper sous l'action d'une exposition régulière au soleil ou d'abrasions de l'épiderme. Cependant dans le cas de tatouages de style tribal il est très difficile de les recouvrir car les lignes sont très épaisses et foncées.

 

Le détatouage laser

Le détatouage laser consiste à enlever le tatouage à l'aide d'un laser qui projette une lumière puissante durant un temps très court provoquant l’explosion des grains de couleur. Cette méthode est la seule qui permette de réellement effacer un tatouage, mais c'est une technique longue, douloureuse et TRÈS coûteuse.

 

2e64877b4b5ffd696faf9f02dd7e86ae Capture d’écran 2016-01-02 à 17

Capture d’écran 2016-01-02 à 17 cba448bd62569666140d34f7e133ec0c

dd9735ef6fd6b8d279ef592f95281d63 4527556c7ba01be10639452f8047fb22

241361e3073597dad327c9191f6d2828 ea4b10971855d35a1c325530983dbe29 (1)

 

Pour ma part j’ai deux tatouages, un sur le poignet et un sur les côtes sous le sein. Avant de les faire j’ai beaucoup réfléchi, mais j’ai surtout fait des tatouages qui me correspondaient et qui font parti de moi donc je suis sure de ne jamais les regretter. Sur la tranche du poignet j'ai inscrit VI (en rapport avec ma date de naissance et mon chiffre fétiche) et sur les côtes j'ai inscrit "Segui i tuoi sogni" qui veut dire "Suit tes rêves" en italien (par rapport à mes origines et pour me rapeller de suivre mes objectifs et de ne jamais rien lâcher ! 

Mais le « problème » avec les tatouages (du moins pour ma part, mais je crois que c’est assez commun) c’est qu’une fois qu’on en a fait un, ça rend un peu addict, la sensation quand on se fait tatouer est intense mais au final on a souhaité avoir le tatouage et donc la  douleur qui va avec, du coup  on ne peut pas le regretter.

Là pour l’instant mes deux tatouages me suffisent mais qui sait …

 

Et vous, seriez- vous tentez à votre tour ?